Qu’est-ce que la marche nordique ?

La marche nordique est une forme d’activité physique pour laquelle la marche naturelle est renforcée par l’utilisation active d’une paire de bâtons spécialement conçus pour la marche nordique. Les caractéristiques de la marche naturelle ont ainsi maintenus : opposition entre les bras et les jambes, posture notamment.

De plus, la marche nordique emprunte quelques caractéristiques au ski de fond (technique classique, pas alterné) telles que :

  • la position arrière des bâtons à la fin de la phase de poussée ;
  • le contrôle des bâtons par la poignée et le gantelet (dragonne) ;
  • l’utilisation active et dynamique des bâtons.

L’utilisation correcte des bâtons permet d’engager activement le haut du corps dans l’acte de marcher, pour propulser le corps vers l’avant. L’effort physique est réparti de manière équilibrée et appropriée pour de nombreuses chaînes musculaires de l’ensemble du corps.

La marche nordique est également appelée nordic walking, pole walking dans les pays anglo-saxons ou sauvakävely en Finlande).

Historique de la marche nordique

Le bâton de marche du peintre Courbet (1854)

Le bâton a été utilisé de tout temps par l’homme pour de multiples usages : arme, aide à la marche. Dans ce dernier cas, le bâton a permet de marcher plus longtemps et plus loin. C’est pourquoi il a toujours été un symbole de pèlerinage. Le centre de recherche sur la canne et le bâton retrace l’histoire et les usage de cet cet accessoire.

Pour ce qui est plus spécifiquement de la marche nordique, le récit de son histoire varie selon les sources. Voici les principales étapes documentées ainsi que les références.

La marche nordique serait apparue au cours des années1920. Il n’existe toutefois que peu de traces et de témoignage de sa création.

Allemagne, 1931-32

Années 1930 : des témoignages de la pratique de la marche nordique sont trouvés en Finlande, en Suède, en Allemagne et dans les Alpes françaises. En Allemagne, la DSV, fédération allemande de Ski a trouvé des photos montrant des groupes de skieurs en entrainement avec des bâtons dans les années 30. En Finlande, la marche nordique constitue une méthode d’entraînement hors saison des skieurs de fond pour continuer à s’entraîner en l’absence de neige. Les premiers pratiquants l’appelaient alors le « ski marche ».

1966 : Leena Jaaskelâinen, enseignant d’éducation physique à Helsinki, introduit des sessions de marche nordique dans ses cours et vante les mérites de la marche avec bâtons par rapport à la marche classique.

1979 : Mauri Repo, un des plus grands professeurs de ski finlandais, publie « Hiihdon lajiosa » (qui signifie « section de ski ») dans lequel sont décrites des méthodes d’entraînement hors saison pour le ski de fond et qui se rapprochent de la pratique actuelle de la marche nordique.

Début des années 1980 : la marche nordique s’étend au grand public grâce à la fédération finlandaise de ski loisirs et de randonnée Suomen Latu .

1987 : Le premier événement dédié à la marche nordique, alors appelée Finlandia kavely (marche finlandaise) se déroule à Tampere en Finlande.

1988 : La fédération finlandaise de ski loisirs et de randonnée (Suomen Latu) organise un grand événement populaire de ski en janvier. Cependant, la neige n’est pas au rendez-vous.

Marche nordique en Finlande, 1988

Plutôt que d’annuler l’évènement, les organisateurs ont demandé à tous les participants d’apporter leurs bâtons de ski quand même. Ainsi environs 50 personnes ont parcouru le trajet prévu en marchant.

Suite à cet événement, la fédération finlandaise a multiplié les marches dans les régions du pays, ce qui a favorisé le développement national et international de la marche nordique.

https://www.exerstrider.com

Dans le même temps, aux Etats-Unis, Tom Rutlin fait la promotion d’une activité appelée Exerstriding, une forme de marche avec bâtons de montagne ou de ski. Il apparait comme un des pionniers de la marche nordique comme activité sportive à part entière. Sa méthode de « Fitness Walking with Pôles » (Marche Fitness avec bâtons) conquiert de plus en plus d’adeptes.

1993 : une première étude scientifique (cf. bibliographie ci-dessous) observe l’augmentation de la consommation d’oxygène grâce au travail du haut du corps pendant la marche.

1996 :TuomoJantunen, Matti Heikkila (directeur du « Vierumaki », l’un des plus importants instituts sportifs de Finlande) et Taisto Manninen (directeur produit de la société Exel Oyj) collaborent afin de développer les premiers bâtons spécifiques de la marche nordique, plus courts et avec une pointe différente de celle des bâtons de ski de fond.

1997 : publication du livre « Sauvakavely » de Marko Kantaneva. La fédération finlandaise Suomen Latu commence à former des animateurs spécialisés en marche nordique.

2000 : Un million de Finlandais pratiquent la marche nordique (soit une personne sur six dans ce pays). Aki Karihtala fonde l’INWA (International Nordic Walking Association) dont le rôle est de promouvoir et développer la pratique de la marche nordique. D’autres associations nationales voient peu à peu le jour dans d’autres pays comme la DNV en Allemagne. Cette même année, les premières actions de marche nordique sont menées en France.

2003 : La DNV fait évoluer la technique à travers une méthode d’apprentissage en sept étapes et met au point la technique ALFA.

2007 : la marche nordique est pratiquée dans environ 40 pays et compte 7,5 millions de pratiquants.

La marche nordique à la FFA

2009 : La Fédération Française d’Athlétisme obtient la délégation ministérielle pour la promotion, la formation et l’encadrement (réglementation et compétition) de la marche nordique. La marche nordique devient donc une nouvelle discipline. D’autres fédération comme la Fédération Française de la Randonnée Pédestre et la Fédération de la Gymnastique Volontaire proposent également l’activité de marche nordique.

Années 2010 : le nombre de pratiquants en France explose avec près de 18000 licenciés athlé santé loisir auprès de la FFA et 400 clubs proposant la marche nordique.La FFA organise des formations d’animateur de Marche Nordique.

2011 : une étude recense près de 10 millions de pratiquants dans le monde.

2013 : 1ère édition de l‘Euro Nordic Walk Vercors à Villard-de-Lans, rassemblement européen de la marche nordique.

2015 : La France compte 700 clubs de marche nordique FFA et 25000 licenciés, soit une croissance de 1 5 % par rapport à 2014.

Bibliographie

Jérôme Sordello et Samuel Bernard, La marche nordique, 2017

Arja Jalkanen-Meyer, Nordic Walking – Marche Nordique – Historique, 2011

Knox. Energy cost of walking with and wittout arm activity on the Cross Walk  dual motion cross traîner Master of Science in Adult FItness/CardIac Rehabilitation. 1993

International Nordic Walking Federation – INWA,

Fermer le menu