Aller au contenu
Accueil > Marche nordique à Paris, Bois de Vincennes > La marche nordique aux Jeux Olympiques : un futur possible ?

La marche nordique aux Jeux Olympiques : un futur possible ?

JOP Paris 2024 avec la Seine

La Marche Nordique, discipline associée à la marche rapide avec l’utilisation de bâtons spécifiques, gagne en popularité à travers le monde en tant qu’activité physique complète et accessible à tous.

C’est notamment le cas à Paris. Il suffit de se promener dans le Bois de Vincennes le week-end pour observer que la pratique de la marche nordique est très développée à Paris (les marcheuses et marcheurs nordique sont même souvent majoritaires le samedi matin).

Malgré ce succès, cette discipline ne figure pas dans la liste actuelle des sports olympiques.

Dès lors, une question persiste chez les amateurs de cette discipline : la marche nordique peut-elle un jour être intégrée aux Jeux Olympiques ?

Un sport en pleine croissance

La Marche Nordique, née dans les pays nordiques comme un entraînement d’été pour les skieurs de fond, s’est rapidement répandue à l’échelle mondiale en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé. En tant qu’exercice physique complet, elle sollicite de nombreux groupes musculaires tout en préservant les articulations, ce qui en fait une option idéale pour les personnes de tous âges et niveaux de condition physique.

Les compétitions internationales

Bien que la Marche Nordique soit déjà pratiquée en compétition à travers le monde, avec des championnats nationaux et internationaux, son statut aux Jeux Olympiques demeure incertain. Les compétitions actuelles se déroulent souvent sur des distances variées, allant de quelques kilomètres à des épreuves plus longues, démontrant la flexibilité de la discipline.

Défis à surmonter

Malgré son essor mondial, la Marche Nordique doit relever certains défis pour être reconnue comme une discipline olympique. L’un des obstacles majeurs réside dans la perception actuelle des Jeux Olympiques, qui privilégient traditionnellement des sports plus établis. La marche nordique, étant relativement nouvelle dans le monde de la compétition, doit gagner en crédibilité et en visibilité.

En particulier, un travail reste à mener pour unifier et stabiliser les règles de  compétition.

 En France, ces règles sont établies par la Fédération Française d’athlétisme, qui dispose depuis 2009 de la délégation ministérielle pour cette discipline sportive. La FFA est chargée de la promotion, de la formation, l’encadrement et de la réglementation en compétition.

La bonne attitude pour la marche nordique en compétition
FFA, Règlement Marche Nordique en Compétition, juillet 2023

Les avantages potentiels

L’inclusion de la marche nordique aux Jeux Olympiques apporterait de nombreux avantages. Tout d’abord, elle élargirait la diversité des sports représentés, permettant ainsi aux Jeux de toucher un public plus large. De plus, elle encouragerait la pratique de cette discipline bénéfique pour la santé à l’échelle mondiale, contribuant ainsi à la promotion d’un mode de vie actif.

Perspectives d’avenir

Bien que la route vers l’inclusion aux Jeux Olympiques puisse être semée d’embûches, les passionnés de Marche Nordique restent optimistes quant à son avenir en tant que discipline compétitive majeure. Les initiatives visant à promouvoir la marche nordique au niveau international se multiplient, et l’obtention du statut olympique pourrait être une réalité dans les années à venir.

Conclusion

La Marche Nordique, en tant que discipline en plein essor, suscite l’enthousiasme des amateurs du monde entier. Alors que son avenir aux Jeux Olympiques demeure incertain, les avantages potentiels d’une telle inclusion ne peuvent être ignorés. En attendant, les passionnés continueront à pratiquer cette discipline et à propager les bienfaits de la marche nordique, espérant un jour voir leurs bâtons franchir la ligne d’arrivée olympique.

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire sur les perspectives de la marche nordique aux Jeux Olympiques.

Laisser un commentaire