Comment s’équiper pour la marche nordique ?

L’équipement en marche nordique est relativement limité – au moins pour débuter – puisque seuls les bâtons sont spécifiques. Pour le reste, vous pouvez “recycler” des équipements issus d’autres sports, en particulier les chaussures, vêtements et sac à dos.


Sommaire

Comment choisir ses bâtons de marche nordique ?

Comment choisir ses chaussures de marche nordique ?

Comment s’habiller et s’équiper pour la marche nordique ?


Quels  bâtons de marche nordique ?

Structure du bâton

Bâtons de marche nordique de marque Kv+

En premier lieu, un bâton constitué d’une seule pièce (mono brin) est conseillé car il est plus solide et plus léger. En second lieu, il sera idéalement constitué d’alliage de carbone (au moins 50 % ; ce taux détermine généralement son prix). La fibre de carbone est le matériau actuellement privilégié pour les bâtons de marche nordique car elle concilie solidité et légèreté. De plus, elle est réputée mieux absorber les vibrations que l’aluminium.

L’aluminium pourra toutefois convenir pour un usage occasionnel (bâtons rétractables pour les voyages par exemple). D’autant que les bâtons en aluminium sont généralement moins chers.

Dans tous les cas, le poids du tube au mètre constitue un indicateur intéressant.

Taille des bâtons

En première approche pour débuter, la longueur du bâton sera égale à 0,67 x la taille du marcheur, en arrondissant si nécessaire à la taille inférieure, par tranche de 5 cm. Vous pouvez également vous reporter au tableau suivant. Pour cela, saisissez votre taille en cm dans le champ Rechercher :

Votre taille (cm)Longueur des bâtons (cm)
140100
141100
142100
143100
144100
145100
146100
147100
148100
149100
150100
151100
152100
153100
154100
155105
156105
157105
158105
159105
160105
161105
162110
163110
164110
165110
166110
167110
168110
169115
170115
171115
172115
173115
174115
175115
176115
177120
178120
179120
180120
181120
182120
183120
184125
185125
186125
187125
188125
189125
190125
191125
192125
193125
194125
195130
196130
197130
198130
199130
200130

Attention toutefois, la longueur des bâtons n’est pas déterminée  de manière homogène par les fabricants. Un test consiste à maintenir le bâton par la poignée, avec le coude collé au buste. Le coude doit former un angle de 90 ° (l’avant bras est horizontal). A noter également que certaines marques proposent des tranches réduites à 2,5 cm.

Les marcheurs aguerris pourront adopter des tailles légèrement plus grandes (la propulsion sera plus efficace mais l’effort fourni sera augmenté).

Poignées des bâtons

Poignée de bâton de marche nordique en liège
Poignée en liège

La poignée étant en contact prolongé avec la main, son choix est particulièrement important. Le liège est un matériau particulièrement agréable et offre un excellent confort ainsi qu’une bonne résistance à l’usure.

La pointe du bâton

Pointe de bâton biseautée

 Enfin, la pointe est également un élément important du bâton de marche nordique. Il s’agit en effet de la partie qui est en contact avec le sol et conditionne donc l’accroche (et aussi le bruit…). Elle sera de préférence biseautée pour une meilleure accroche au sol (en compensant l’inclinaison du bâton) et en métal très résistant (tungstène).

Le gantelet

Gantelet de marche nordique
Gantelet

Par ailleurs, le bâton doit impérativement être muni d’un gantelet enveloppant (afin d’assurer une poussée complète à l’arrière), de taille adaptée et de préférence détachable (facilement clipsable et déclipsable) du bâton afin de pouvoir se libérer les mains rapidement. C’est d’ailleurs ce gantelet qui distingue principalement les bâtons de marche nordique des bâtons de randonnée ou de trail.

Dans tous les cas, il est conseillé de se déplacer en magasin pour vérifier la taille et plus généralement l’ergonomie des bâtons.

Quelles chaussures pour la marche nordique?

Chaussures de trails adaptées à la marche nordique
Les chaussures de trail sont parfaitement adaptées à la marche nordique

Il convient d’opter pour des chaussures dotées de semelles antidérapantes et souples. Si vous marchez majoritairement sur des chemins ou des sentiers, les chaussures de trail constituent une option optimale car elles apportent stabilité et accroche. De plus, elles combinent généralement solidité et légèreté. Des chaussures de running avec des semelles crantées peuvent aussi être utilisées par temps et terrain secs. De même, des chaussures de randonnée à tige basse peuvent être utilisées (les chaussures à tige haute entravent la flexion de la cheville).

Des guêtres ou “stop-tout” seront par ailleurs utiles en cas de forte pluie, de neige ou pour éviter les petits cailloux dans la chaussure …

Habillement

Privilégier les textiles « respirants » et, en fonction de la météo, cumuler plusieurs couches en terminant par un coupe-vent déperlant.

Petit sac à dos

Ce sac à dos  vous sera utile pour transporter une bouteille d’eau ou un sac d’hydratation (obligatoire) ou un vêtement.