Aller au contenu
Accueil > Marche nordique à Paris, Bois de Vincennes > Appliquer les techniques de marche nordique en randonnée

Appliquer les techniques de marche nordique en randonnée

  • par

Si la pratique de la marche nordique et de la randonnée ont en commun  l’attrait pour le plein air et  la découverte de la nature, elles se distinguent par leurs techniques et leurs matériels. Les avantages à adopter les techniques de marche nordique lors de randonnées sont pourtant nombreux.

Un usage distinct des bâtons

En randonnée, les bâtons sont généralement utilisés en soutien, pour sécuriser sa marche. Souvent, les randonneurs accrochent leurs bâtons télescopiques à leur sac et les décrochent pour les utiliser en protection dans les descentes abruptes et parfois en appui dans les montées raides.

Randonneur avec sac à dos et bâtons accrochés au sac

En marche nordique, en revanche, les bâtons de marche nordique deviennent des outils de propulsion essentiels, propulsant le corps vers l’avant et engageant activement le haut du corps.

Du fait de cette utilisation différente, les matériels sont distincts : simple dragonne en randonnée, gantelet enveloppant en marche nordique (permettant une poussée efficace en poursuivant le mouvement de bras en arrière).

Cette différence fondamentale dans l’utilisation des bâtons entraîne une série d’avantages pour les randonneurs qui adoptent les techniques de marche nordique.

3 bonnes raisons pour ce mettre à la marche nordique

Avantages des techniques de marche nordique appliquées à la randonnée

Un travail musculaire complet et équilibré

Contrairement à la randonnée classique qui sollicite principalement les membres inférieurs, la marche nordique engage activement le haut du corps grâce aux mouvements de propulsion des bras. Cela permet de répartir l’effort sur l’ensemble du corps, d’améliorer la posture et de renforcer la musculature de manière plus harmonieuse.

Amélioration de l’endurance et de la performance

Cet engagement du haut du corps ainsi que l’optimisation de la foulée acquise lors de l’entraînement contribuent également à améliorer l’endurance et la performance cardio-respiratoire.

L’impulsion donnée par les bâtons de marche nordique permet d’augmenter la vitesse de marche et de parcourir de plus grandes distances en ressentant moins la fatigue.

Amorti et protection des articulations

Les bâtons de marche nordique jouent un rôle crucial dans l’absorption des chocs, réduisant ainsi la pression exercée sur les articulations, notamment les genoux et les chevilles. Cet amorti est particulièrement bénéfique pour les personnes souffrant d’arthrose ou de fragilités articulaires, leur permettant de profiter des bienfaits de la randonnée sans douleur.

D’ailleurs,  de nombreux montagnards ont pris l’habitude de l’usage des bâtons (pas nécessairement de marche nordique) pour limiter l’usure de leurs genoux et réduire la pression exercée sur leurs jambes par leur propre poids et celui des leurs équipements (sac à dos notamment).

Montagnard utilisant ses bâtons

Conclusion : enrichir sa pratique de la randonnée

Intégrer les techniques de marche nordique permet d’enrichir sa pratique de la randonnée, en profitant des avantages de la gestuelle que la marche nordique apporte. En particulier, plutôt que de porter ses bâtons dans son sac, pourquoi ne pas les utiliser, même sur des chemins peu pentus ?

Il parait d’ailleurs souhaitable d’intégrer ces techniques de marche nordique dès le début de l’usage des bâtons en randonnée. En effet, il est difficile de se défaire d’habitudes solidement ancrées, comme par exemple des bâtons posés verticalement (la main au-dessus du nombril), ce qui procure un soutien mais pas de propulsion. Dés lors, il est conseillé de prendre quelques cours avec un coach de marche nordique et de rejoindre un club pour entretenir sa technique et son niveau d’entraînement.

Laisser un commentaire